ED-1
KATANA STORYCOLLECTIONMEMORABILIAWEBFANSARIGATOCLUB

Accueil>KATANA STORY>GENESIS>ED-1


"European Design - 1"

A la fin des année soixante-dix, les dirigeants de Suzuki sont effrayés de l'accueil fait au séries GS et GSX. Si la presse est enthousiaste (les GS 550/750 puis les GSX750/1100 sont considérées comme les meilleures motos de leur catégorie) leur succès commercial est très mitigé et on leur reproche un style par trop conservateur.
By the end of the 70s, the Suzuki management get scared at the cold welcome done to the GS and GSX series. The press is enthusiastic (the GS550/750 then GSX750/1100 are considered the best bikes in their segment) the public does not follow and does not like their very conventional design.

GS750 1976

GSX1100 1980

C'est chez Suzuki Allemagne que l'on trouve l'origine du projet. Le Directeur des ventes, Otto de Crignis, et le directeur du Marketing, Manfred Baecker, font valoir leur opinion auprès du management nippon : "Nous avions les motos les plus avancées techniquement, mais leur design était plutôt médiocre !".
At Suzuki Deutschland, the Sales Manager (Otto de Crignis) and the Marketing Manager (Manfred Baecker), let the Japanese management know about their feelings : "we had the most advanced bikes, but their design was rather bland !".

Les deux hommes engagent Hans A. Muth, Hans Georg Kasten et Jan Olof Fellström, fondateurs de target DESIGN, pour créer une "moto européenne révolutionnaire, sportive et adaptée à l'image technique de Suzuki". Le studio présente une ébauche en seulement trois mois !
The two men hire Hans A. Muth, Hans Georg Kasten and Jan Olof Fellström, founders of target DESIGN, to create a "revolutionary European bike, sporty and adapted to the technical image of Suzuki". 3 months after the mission, a prototype is presented !

Suzuki japon avait déjà fait appel à un bureau de style auparavant : en 1973, Ital Design avait dessiné la RE-5 à moteur Wankel, mais ce fut un flop retentissant à la fois pour des raisons techniques (moteur rotatif qui n'inspirait pas confiance au public) et esthétiques (le style "auto atomique" n'était vraiment pas valorisant). De son côté, Hans A. Muth avait déjà fait ses preuves dans le milieu moto, puisqu'il s'était déjà distingué en signant la fameuse Münch Mammuth puis en prenant la tête du style BMW où il signa la R90 et la R65.
Suzuki already had called an external design bureay before : in 1973, Ital Design drew the Wankel-engined RE-5, which was a resounding flop for both technical (doubts about the rotary engine) and style reasons (the "atomic age" design was not adapted to a motorcycle).
On his side, Hans A. Muth had proven his talent with bikes, designing the famous Münch Mammuth then managing the BMW motorcycle design center, where he drew the R90 and R65.

ED-1 par Jan Fellstrom, 1979

Prototype ED-1, octobre 1979

En 1979, target DESIGN étudie les premiers projets pour la Suzuki ED-1 (Euro-Design), qui donnera naissance aux Katana 550 et 650. Le prototype est déjà très proche de la future moto de série. On notera le starter intégré au cache latéral et le compteur surélevé qui seront repris sur la 1100, ou encore la selle a poignées intégrées et le dessin différent du réservoir.
In 1979, target DESIGN is studying the first projects for Suzuki ED-1 (Euro-Design), which will become the Katana 550 and 650. The prototype is already very close to the future production bike. Of interest are the starter knob and raised instruments that will be given to the 1100, as well as the original seat with incorporated handles.

La volonté d'inscrire la moto dans la culture japonaise est venue de target DESIGN - il semblait évident aux membre du bureau de style que cette moto au design fort devait aussi montrer la fierté des ses créateurs. D'où le choix de la couleur "Sunday Orange" qui est dérivée de la couleur des Torii japonais, ces portails à l'entrée des temples shintoïstes qui ont pour fonction de séparer le monde physique du monde spirituel. De même le logo de la série, d'abord tracé à la main par un ami japonais de H.-G. Kasten, représentant "l'âme du guerrier", le sabre qui avait été interdit par les américains après guerre.
Inserting the bike into the Japanese culture was target's team idea - they wanted the strong styling to show the pride of its makers. Hence the choice of the the "Sunday Orange" colour, derived from the that of the Japanese Torii, the temple arches that show the entrance to Shinto temples, separating the physical from the spiritual world. Also the series logo, first hand drawn by a Japanese friend of H.-G. Kasten, representing the "soul of the warrior", the sword that had been forbidden by the American after WWII.

[Haut][Suivante]

Copyright(c) 2003-2018 AGD. Tous droits réservés. All rights reserved.
Les marques, noms, logos, designs, photos présentés sur ce site sont des marques déposées ou autre titre de propriété industrielle de leurs propriétaires respectifs. Ce site n'est pas affilié à Suzuki Motor Corporation.
The brands, names, logos, designs, photos presented on this site are trademarks and/or other intellectual property rights of their respective owners. This site is not affiliated to Suzuki Motor Corporation.